Thierry Vandal

La charité pour M. Vandal

Une invitation à vider nos bas de laine pour aider Thierry Vandal, le pdg d'Hydro-Québec, à prendre sa retraite.
Imaginez-vous qu'à 55 ans, après 10 ans de travail, il aura une rente indexée de 452 402 $. Une année de salaire compte pour deux. Une indemnité de départ de 565 503 $.
Militant du Parti libéral nommé en 2005, M. Vandal peut partir avec un sourire. Pour moi, c'est une grande déception. Après une merveilleuse carrière de 35 ans dans l'enseignement, ma retraite n'est pas indexée, et j'ai à peine plus de 29 000 $. Et on demande à tous de se serrer la ceinture...
Claire Buteau, Lévis (Saint-Romuald)