La charité d'Hydro

Jésus (pour les gens qui y croient) disait à peu près ceci en parlant de la charité : il faut que ta main droite ignore ce que donne ta main gauche.
Hydro-Québec vient d'être condamnée à payer au-delà de 400 000 $ d'amende pour avoir accidentellement déversé des hydrocarbures au port de Cap-aux-Meules. Est-ce les Madelinots qui vont empocher ce montant? NON. C'est le gouvernement qui va faire passer ce montant de la poche droite dans la poche gauche, un peu comme Jésus avec la main.
Or ce sont les Madelinots et leur environnement qui ont été les victimes de cette négligence. Pourquoi ne pas avoir condamné Hydro-Québec à faire bénéficier les Madelinots d'un congé d'une semaine en frais d'électricité? Ça aurait eu plus d'impact que les excuses du pdg d'Hydro.
Charles Paquet, Cap-Santé