La CAQ recrute à gauche

Il est intéressant de voir à quel point, même en période estivale, la CAQ garde les yeux ouverts pour garnir ses rangs d'organisateurs de premier plan, de surcroît des gens issus de partis souverainistes.
En effet, deux voix qui manquaient au chapitre, Martin Lafrenière, ex-organisateur au Bloc québécois, et Daniel Leblond, ancien organisateur au Bloc et au Parti québécois, occuperont dorénavant les postes de directeur adjoint à la mobilisation pour la CAQ.
Par ailleurs, on a toujours affirmé que la CAQ avait le verbe à droite, mais couchait à gauche. L'ajout de ces deux organisateurs vient-il redéfinir un nouvel ADN politique dans ce parti? Je crois que non!
La CAQ demeurera toujours assise entre deux chaises pour rallier autant les nationalistes que les souverainistes. Le pouvoir demeure le seul trône rêvé.
Michel Beaumont, Québec