La balance du pouvoir au Bloc ?

À vingt jours du scrutin fédéral, un nouveau sondage Léger mené pour la Presse canadienne note que les intentions de vote au Canada sont restées les mêmes, avec les libéraux et les conservateurs au coude à coude (34 %). Par ailleurs, au Québec, le Bloc québécois est désormais à 21 % des intentions de vote, derrière les libéraux (34 %) et les conservateurs (25 %), mais devant les néodémocrates (10 %).

Au même moment, un sondage Mainstreet sur les intentions de vote fédéral dans la Belle Province accorde 37 % pour la formation de Justin Trudeau contre 22 % pour le Bloc tandis que le Parti conservateur suit à 18 % et le Nouveau Parti démocratique à 10 %.

De tels résultats permettent de croire que le Bloc est en bonne position pour aller chercher de 16 à 18 sièges, un résultat qui ne lui conférerait probablement pas la balance du pouvoir, mais s’il arrive à monter jusqu’à 25 %, alors la balance du pouvoir serait à sa portée.

Lors du débat présenté sur le réseau TVA le 2 octobre, le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, a démontré, à mon avis, un aplomb et une maîtrise de ses dossiers qui permettent de croire que le Bloc est en route pour obtenir la balance du pouvoir.

Henri Marineau
Québec