Jusqu'où ira le soutien de Jean Charest?

Toute la gent politique, libéraux, péquistes et autres, a décidé de boycotter l'émission de radio de l'ancienne vice-première ministre Nathalie Normandeau, accusée devant la Cour pénale.
Ministres et députés, tous sauf erreur, se sont dissociés de l'ex-collectrice de fonds.
Pourtant, tout récemment, l'ancien premier ministre Jean Charest a réitéré son indéfectible appui à sa loyale et fidèle ex-vice-première ministre: sera-t-il donc le seul à pouvoir être interviewé?
André Louis La Ferrière, Saint-Elezéar