Jouer au centre

C’est souvent amusant de comparer la politique et le hockey, deux de nos grandes passions. Le Canadien va mal. Et, selon plusieurs chroniqueurs, le PQ va mal. Le Canadien aurait besoin de meilleurs joueurs de centre, c’est certain. Cependant, on ne craint pas que le club... disparaisse! Est-ce que le Parti québécois va disparaître?

Allons donc! La force du PQ, c’est justement qu’il joue «au centre». La CAQ est à droite. Le PLQ est rendu à droite de la droite. Québec Solidaire est très à gauche. Le PQ, lui, est flexible: il flirte parfois avec la gauche, parfois avec la droite. C’est l’idéal. Car ce n’est pas bon que les politiques soient toutes élaborées en fonction de la même idéologie.

Certains critiquent aussi le coach, Jean-François Lisée. Au hockey, même un entraîneur moyen peut mener son équipe à la victoire s’il sait former une bonne équipe. Le PQ a toujours eu de bonnes équipes. Des députés qui ont le droit de penser et de parler. Des candidats qui ont des idées et des projets à court, à moyen et à long terme. Des gens sincères. Et les partisans font aussi partie de l’équipe. Ainsi, démontrer un peu d’enthousiasme ne ferait pas de tort...

Hélène Marquis
Québec