Le maire Régis Labeaume

JO: ça me concerne aussi

Je vois renaître depuis quelques jours l'idée d'accueillir à Québec les Jeux olympiques d'hiver, et je me pince. Comment peut-on ne serait-ce qu'un instant songer à dépenser des milliards de dollars en organisation, en infrastructures sportives, en sécurité dans le contexte actuel?
Bien sûr, il peut y avoir des retombées potentielles pour la ville hôte, qui hérite de l'achalandage et des infrastructures, mais encore? Ah oui, sur le plan politique, on entend de certains élus provinciaux et fédéraux que cela peut être intéressant. Pour qui?
Nos écoles sont en ruines, nos routes sont dignes du tiers-monde, nous amorçons un nouveau régime fédéral avec des déficits annuels anticipés de plus de 10 milliards $ et nous pensons pouvoir nous payer des Jeux?
Si cette idée saugrenue continue de faire son chemin, ce ne sont pas les citoyens de la ville de Québec qui devront être consultés mais tous les Québécois qui en feront les frais par leurs impôts au gouvernement provincial et fédéral. Et je me retiens d'ajouter : ça suffit les folies!
Louise Fecteau, Saint-Jean-sur-Richelieu