J’irai chez l’Aga Khan

Monsieur Trudeau,

Bien que vous n’ayez pas eu à vous expliquer devant le comité d’éthique de la Chambre des communes au sujet de vos vacances chez l’Aga Khan en décembre 2016, vous comprendrez que les partis de l’opposition ne laisseront pas si tôt cet os qu’ils aiment bien ronger.

Il me fera plaisir de vous représenter auprès de ce monsieur et voici pourquoi : je ne le connais pas, je ne suis membre d’aucun parti politique et je ne parle presque pas l’anglais. S’il y en a pour penser qu’il s’agirait d’un voyage d’agrément, ils se trompent royalement, ceci dit avec une bonne pensée pour notre chère et bienheureuse Élisabeth. Ne me remerciez point, mais prenez note que la rédaction du journal vous fournira mes coordonnées complètes pour qu’il n’y ait pas de méprise.

Si vous avez l’occasion de rencontrer Julie Payette, saluez-la bien pour moi, elle me redonne confiance au Canada.

Marc Lebel, Québec