J’ai honte et je suis en colère!

Pendant que l’on s’échine à se dépouiller de l’un (Chagall) pour s’avantager de l’autre (David), on ferme les yeux et les goussets sur la mainmise, le vol des artéfacts de Québec par Parcs Canada qui les déménagera à Gatineau.

J’ai honte et je suis en colère!

Contre ceux qui se disaient favorables à la conservation des artéfacts à Québec et qui, Monsieur le Maire Labaume en tête, jettent les gants et s’avouent vaincus alors qu’ils sont capables de vendre leur âme pour un stade et des tramways, comme s’il n’avait pas formellement promis de se battre pour les conserver.

J’ai honte et je suis en colère!

Contre ces vendeurs du Temple qui sont prêts à brader les avoirs religieux du peuple à leur profit, car que ce soit la sainte Basilique de Québec, le gouvernement du Québec, celui du Canada ou celui de la ville de Québec, berceau de l’Amérique, ces gens-là achètent et vendent avec les deniers des travailleurs qui les font vivre et ce qu’ils gèrent vous appartient, vous l’avez déjà payé à la sueur de vos fronts ou de celui de vos ancêtres.

J’ai honte et je suis en colère!

Devant la valse des milliards qu’on nous jette pour nous éblouir alors que des miettes feraient des miracles.

Qui s’élèvera pour conserver ici ces témoins de notre histoire, plus anciens et précieux pour la mémoire collective que l’objet de leur chamaille? Faudra-t-il implorer saint Jérôme à genoux pour éveiller leur conscience?

Qui vous consultera sur votre intention de conserver ici ces artéfacts qui appartiennent à Québec depuis sa fondation à nos jours?

Qui rassemblera ceux qui luttent contre cette iniquité?

Qui endossera ma honte et ma colère?

Qui?

Claudette Sauvé-Morin, Québec