L'homme d'affaires Eddy Savoie

Intimidation dans les CHSLD

Des menaces d'éviction, des privations de services, de l'intimidation, des matraquages judiciaires contre les usagers semblent être monnaie courante dans les CHSLD.
C'est du moins ce que nous révèlent les dessous de la saga que livre depuis trois ans Pierrette Thériault-Martel contre l'homme d'affaires Eddy Savoie, le propriétaire des Résidences Soleil. Une situation qui, aux dires de Louis Plamondon, le porte-parole de l'Association québécoise de défense des droits des personnes retraités et préretraités, se produit au quotidien.
À cet effet, un jugement vient de condamner Eddy Savoie à verser à Mme Thériault-Martel quelque 300 000 $ pour avoir intenté une «poursuite-bâillon» de 400 000 $ dans l'intention de la faire taire sur les conditions de vie déplorables des personnes hébergées au CHSLD en PPP Saint-Lambert-sur-le-Golf où la mère de Mme Martel vivait.
Toujours selon M. Plamondon, «il y a une culture de l'impunité qui se développe, sachant que les personnes n'ont pas les moyens d'entamer des procédures». Conséquemment, je ne peux que souscrire au dernier jugement contre Eddy Savoie dans l'espoir qu'il incitera les personnes lésées à porter plainte et qu'il servira de jurisprudence pour tous les autres cas d'intimidation qui se présenteront devant les tribunaux.
Henri Marineau, Québec