Institut de la pertinence: une insulte à l’intelligence

Les médecins spécialistes sont la crème de la crème de nos universités, qui ont dû pour plusieurs attendre la trentaine avant d’obtenir leur permis de pratique comme spécialistes, après de longues années d’études.

Pour que des gens aussi brillants et intelligents aient pu concocter une «patente» aussi stupide et insignifiante qu’un «Institut de la pertinence» comme méthode de contrôle des coûts de la santé, il n’y a selon moi qu’une seule raison: arrivés aussi haut dans les sphères de leur savoir, ils ne pouvaient pas conclure autrement que la populasse de leurs patients est constituée d’ignares qui vont se faire embobiner avec des termes aussi ronflants.

André Verville, Lévis