Inefficacité planifiée?

Résident du quartier Saint-Jean-Baptiste, je n'ai aucun problème à aller porter mon véhicule dans un stationnement privé (pour 10 $ la nuit) à chaque opération de déneigement. C'est le prix à payer pour habiter en zone urbaine et bénéficier de tous les services de proximité.
Cependant, de plus en plus souvent, les opérations de déneigement s'étalent inutilement sur deux soirées dans notre quartier. La première soirée, les déneigeuses déblayent le milieu des rues et les trottoirs, mais laissent une montagne de neige sur le côté, à l'endroit où toutes les voitures stationnent. Résultat? Une journée complète où résidents et commerçants manquent de stationnement dans les rues. Suit une deuxième soirée consécutive de déneigement, où encore une fois nous devons payer 10 $ pour une autre nuit dans un stationnement privé. C'est ce qui vient encore de se produire hier...
Suis-je juste un pauvre «chialeux» de La Cité-Limoilou, ou est-il possible de croire que la Ville de Québec tolère cette «inefficacité planifiée» des déneigeuses dans le but premier de leur garantir un certain nombre d'opérations annuelles? À mon avis, les zones urbaines devraient bénéficier du nettoyage complet des rues en priorité, en raison de l'absence de stationnement privé pour la majorité de ses résidents et de la nécessité de ne pas nuire aux commerces locaux.
Martin Forget, Quartier Saint-Jean-Baptiste, Québec