Indemniser ceux qui acceptent de déménager

Le gouvernement du Québec ne devrait pas indemniser les récalcitrants qui persistent à demeurer dans les zones de débordements.

Les propriétaires des résidences et des commerces situés dans l’espace de débordement des cours d’eau manquent de jugement et sont responsables des dommages qu’ils subissent année après année. D’autant plus qu’ils savent très bien qu’aucune assurance ne va les protéger pour les dégâts occasionnés par les inondations annuelles causées par les forces de la nature.

Le gouvernement du Québec ne devrait indemniser que ceux qui acceptent de déménager plus haut ou plus loin des zones inondables. Car ce sont tous les contribuables de la province qui doivent payer année après année avec leurs taxes et impôts ce manque de prévoyance des propriétaires qui veulent continuer à y demeurer. Le gouvernement devrait plutôt forcer les municipalités à adopter des plans de déménagements pour les propriétaires en cause et les aider financièrement. L’argent des contribuables serait ainsi mieux investi pour régler une fois pour toutes ce problème annuel dans plusieurs régions.

André Delage, Québec