Inconduite sexuelle: Trudeau se défend mal

À la suite de l’article «Inconduite sexuelle: Trudeau se défend à nouveau d’une vieille accusation» paru le 5 juillet sur lesoleil.com

Quand le PM Trudeau se défend des gestes qu’il a posés envers une autre personne en disant «Je n’ai pas le sentiment d’avoir agi le moins du monde de façon inappropriée, mais je respecte le fait que quelqu’un d’autre ait pu vivre ça différemment», n’est-ce pas là, l’expression typique d’un prédateur? Aucune empathie envers sa proie!

Je doute qu’à titre de chef de parti, il aurait agi différemment si les députés qu’il a évincés de son parti, à la suite d’allégations d’inconduite sexuelle, lui avaient servi ce même argument qu’il utilise personnellement pour se défendre aujourd’hui.

Denys Hawey, Saint-Michel-de-Bellechasse