Il y a un problème avec la radio de Québec

Le 22 mars, on pouvait entendre Gilles Proulx proposer de fusiller sans procès les «présumés terroristes» à l'antenne de Radio X. Fustigeant les chartes des droits et liberté pendant plus de 10 minutes, Gilles Proulx a pris modèle sur la dictature cubaine. Il a conclu en disant qu'il se foutait d'être qualifié de fasciste.
Il y a un problème avec la radio de Québec. Ça a assez duré. Il faut considérer avec plus de sérieux les recommandations de Dominique Payette.
Roger Cantin, Charlesbourg