Il faut aider nos journaux

Je félicite la Ville de Montréal pour avoir fait paraître sur cinq pages un avis public dans Le Devoir du mercredi 18 septembre.

Si elle était imitée par les autres municipalités qui suivent la loi 122 (les municipalités ne sont plus tenues de faire publier leurs avis publics dans les journaux locaux) et les gouvernements, les journaux et hebdos s’en porteraient mieux.

Rappelons que la Fédération professionnelle des journalistes du Québec a lancé une campagne invitant les gouvernements et les municipalités à publier comme avant leurs avis publics dans les journaux locaux.

Sylvio LeBlanc, Montréal