Il est temps de réparer l'injustice

Lettre à Jean-Yves Duclos
Votre parti, le parti libéral du Canada, a trouvé trois milliards de dollars pour que Terre-Neuve puisse concurrencer abusivement Hydro-Québec. Le fédéralisme a ses surprises et on s'attendrait à ce qu'elles ne soient pas toujours à l'avantage du ROC.
Ainsi, contre toute logique économique et contre l'avantage des contribuables canadiens, le précédent gouvernement conservateur avait « gavé » l'ouest, selon l'expression du sinistre Harper, et attribué pour 30 milliards de dollars en contrats de construction navale à des chantiers canadiens sans considération pour les Chantiers Davie Canada au Québec, laissant les ouvriers dans l'incertitude d'avoir un emploi pour les années à venir.
Dans la foulée des reportages de Radio-Canada sur l'état des brise-glace de la Garde Côtière, votre parti, le parti libéral du Canada, trouvera sans doute des milliards pour en construire de tout neufs.
Ne pensez-vous pas qu'il serait opportun de réparer la grave injustice subie par Chantier Davie Canada et ses ouvriers et de faire en sorte que ces brise-glace soient donnés en travail à ces ouvriers dont les emplois se précarisent au rythme avec lequel le fédéral attribue à la construction navale québécoise les très minces retombées de ses contrats? 
Guy Roy, Lévis