Gérard Deltell

Honte à vous!

M. Couillard et M. Deltell, honte à vous. Après des mois de discussions et d'unanimes opinions sur le projet de loi Mourir dans la dignité, vous décidez qu'il faut laisser tomber ce projet de loi. Avez-vous pensé à ceux et celles qui attendent? «Il faut laisser nos députés en parler, en débattre.». Pendant que vous en parlez, d'autres se débattent avec la souffrance, et ne parlons pas des aidants qui les entourent. Votre attitude est honteuse et vous le paierez cher aux prochaines élections. Après celles-ci, vous vous demanderez comment vous avez perdu vos élections et d'autres continueront de souhaiter mourir dans la dignité. En passant, en avez-vous une, une dignité?
M. Couillard et M. Deltell, honte à vous. Après des mois de discussions et d'unanimes opinions sur le projet de loi Mourir dans la dignité, vous décidez qu'il faut laisser tomber ce projet de loi. Avez-vous pensé à ceux et celles qui attendent? «Il faut laisser nos députés en parler, en débattre.». Pendant que vous en parlez, d'autres se débattent avec la souffrance, et ne parlons pas des aidants qui les entourent. Votre attitude est honteuse et vous le paierez cher aux prochaines élections. Après celles-ci, vous vous demanderez comment vous avez perdu vos élections et d'autres continueront de souhaiter mourir dans la dignité. En passant, en avez-vous une, une dignité?
Daniel Champagne, Québec