Le gouvernement palestinien a fait de la reconnaissance de l'État de Palestine un élément clé de sa stratégie afin de débloquer des négociations qu'il estime entravées par le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, écrit notre collaborateur.

Heureuse nouvelle

Je suis ravi d'apprendre que la Palestine est sur le point d'adhérer à la Cour pénale internationale avec l'appui de presque tous les pays et de pratiquement l'ensemble de la population de la planète.
C'est un énorme pas vers la reconnaissance des souffrances de sa population et vers un monde plus juste, plus humain et plus vivable pour tous.
Une déception toutefois: l'attitude absolument honteuse et regrettable du gouvernement du Canada dans ce dossier.
Bruno Marquis, Gatineau