Herbe à poux

Y a des gens qui aiment les pissenlits et les laissent proliférer joyeusement sur leur propriété en leur permettant de se resemer ad nauseam dans tout le voisinage.

Et avec la complicité de bien des municipalités qui s’en foutent. Et bien moi, qui m’échine à entretenir ma propriété et à l’embellir d’année en année, j’ai décidé de faire ma part pour la préservation de la nature, c’est-à-dire en protégeant un coin de mon terrain pour permettre à l’herbe à poux de compléter son cycle de croissance. 

Tant que je perdrai mon temps à retirer les pissenlits de mon jardin, béatement propagé par certains voisins que je me garde de qualifier ici, je me ferai un plaisir de semer à tout vent le pollen de cette magnifique plante si mal aimée qu’est l’herbe à poux ! À chacun son combat !

Richard Hamel
Québec