Haro sur Hotels.com

Le stratagème est simple : le géant Hotels.com affiche un hôtel sur son site, à son insu, sans même avoir d'entente avec le propriétaire. Il substitue le numéro de téléphone de l'hôtel par le sien et laisse entendre à tort que son hôtel est complet. Enfin, il dirige le client vers un hôtel qui est membre de Hotels.com... Et le tour est joué pour le géant qui a engendré des revenus de plus 7,2 milliards $ depuis le début de 2016!
Telle est l'histoire scabreuse dont a été victime la chef propriétaire de l'Hôtel du Capitaine à L'Isle-aux-Coudres, Caroline Desbiens, un petit hôtel fondé il y a 55 ans et qui compte sept chambres et treize unités de motel. C'est David contre Goliath!
Pourtant, aux yeux de Me Alain Lecours, avocat spécialiste des marques de commerce, «on utilise l'identité d'un commerce pour transmettre une fausse information afin de s'avantager économiquement... C'est clair qu'on pourrait s'adresser aux tribunaux.» En attendant, le géant de la réservation de vacances en ligne s'est contenté de «prétexter l'erreur»... Quelle ignominie! Un seul message doit être lancé aux hôteliers pris dans cette souricière : haro sur Hotels.com!
Henri Marineau, Québec