Fini l'intimidation

De gros efforts sont faits dans les milieux scolaires pour tenter de contrer la violence et l'intimidation. Les récentes statistiques nous démontrent que les actions mises en place semblent porter leurs fruits.
C'est tout à l'honneur de nos pédagogues et de ceux et celles qui les entourent, y incluant les parents. Le monde des adultes devrait toutefois s'inspirer de ces actions dans son vécu quotidien, au premier titre les politiciens, de même que toutes les personnes dont la profession est d'informer et de commenter l'actualité dans nos divers médias. De ce fait, je ne puis que me réjouir du récent congédiement de deux ex-animateurs (vedettes) dont les propos étaient, la plupart du temps, teintés de mesquineries et de violence verbale. On aura beau invoquer la liberté d'expression pour expliquer nos propos, il demeure un fait, c'est que l'on ne peut insulter les individus pour atteindre nos fins. Nous sommes privilégiés de vivre dans une société qui nous permet de manifester et de nous exprimer librement, sur tous les sujets. Soyons-en conscients.
Michel Giroux, Québec