Facture pour Uber: 250 millions $

Irréaliste! Les Québécois devront débourser 250 millions$ pour la venue d’UBER au Québec afin de compenser la perte de valeur des permis de taxi engendrée par cette multinationale multimillionnaire. L’annonce devrait être faite cette semaine par le Ministre Carlos Leitao. C’est unique et scandaleux non pas que je ne comprenne pas que l’on doive compenser les propriétaires de taxi qui ont souvent de la difficulté à gagner leur vie mais on aurait pu se passer d’UBER.

En 2016, les jeunes libéraux déchiraient leurs chemises pour défendre UBER et la supposée économie de partage et Éric Caire de la CAQ en faisait tout autant par ses envolées à l’Assemblée nationale. Les lobbyistes d’UBER devaient s’en donner à cœur joie sur la Colline Parlementaire à Québec. Lucide, Robert Poéti, alors Ministre des Transport du gouvernement libéral avait dit : «La meilleure réponse des citoyens, c’est de prendre les taxis légaux» .Il s’opposait à UBER et il en a perdu son poste et est tombé en disgrâce libérale.

UBER avait gagné.

Le parti québécois s’est opposé vivement à la venue d’UBER sans succès et s’est porté à la défense des chauffeurs de taxi qui ont été les grands perdants.

Plusieurs pays ont renvoyé UBER et c’est ce que devrait être fait sans hésitation.

Le 250 millions doit aller pour nos aînés, nos écoles, nos hôpitaux…et un chauffeur de taxi interviewé hier résumait ainsi la situation : «sortez UBER et nos permis vont reprendre leur valeur».

Pas question d’argent public pour conserver ce service privé.

Richard Gagné, Sainte-Pétronille