Et l'autre cinéma?

Au Festival international du film de Toronto, on annonce la présentation de 400 longs et courts métrages provenant de plus de 80 pays. Une trentaine viennent de la France. Devant cette profusion de films conçus dans une variété de pays, je me demande pourquoi nos télédiffuseurs publics continuent de nous présenter des films américains dans une si grande proportion.
Le populaire réseau TVA diffuse des films américains à plus de 90%... C'est invraisemblable! J'ai demandé les raisons à TVA: on ne m'a jamais répondu. Je ne dis pas que les films américains sont tous pourris: il y en a de très bons, mais aussi de très mauvais. Ce que je dis, c'est que si on souhaite avoir une vision internationale du cinéma, il faudrait que nos télédiffuseurs présentent des films provenant d'une variété de pays.
Ne présenter que des films américains, c'est se mettre des ornières. Et ça risque de nous faire avaler, par exemple, que la plupart des drames se règlent avec des armes à feu et des coups de poing sur la gueule...
Mario Bélanger, Rimouski