Monique F. Leroux, présidente du Mouvement Desjardins

Épargner les petits épargnants

Le gouvernement Couillard a voulu impressionner les contribuables en annonçant, le 2 décembre dernier, une taxe sur la masse salariale des institutions financières. La première touchée est le Mouvement Desjardins (MD) avec 40 000 employés au Québec, le plus gros employeur privé.
Le gouvernement Couillard a voulu impressionner les contribuables en annonçant, le 2 décembre dernier, une taxe sur la masse salariale des institutions financières. La première touchée est le Mouvement Desjardins (MD) avec 40 000 employés au Québec, le plus gros employeur privé.
Le MD qui doit démontrer qu'il a une bonne capitalisation songe donc sérieusement à se tourner vers ses cinq millions de sociétaires en diminuant leurs ristournes pour compenser la taxe qu'il devra verser. Alors que tous les experts en finance exortent les citoyens à épargner pour faire face aux contrecoups de l'économie, le gouvernement libéral lui n'épargne pas les petits épargnants en faisant en sorte qu'ils seront privés des montants qu'ils auraient dû recevoir pour leurs épargnes.
Normand Bourdon
Québec