Le Vieux-Québec

Enfin, l'insulte

Ça y est. Enfin. On a cru longtemps que nous, citoyens du Vieux-Québec, étions trop peu nombreux et trop insignifiants pour que Régis Labeaume se donne la peine de nous insulter. On en était presque venu à douter de notre propre existence.
Or, la normalité vient d'être rétablie. Pour ne pas applaudir béatement à la multiplication des décibels nocturnes et à la fermeture de nos rues et voies d'accès, notre maire nous a traités de «réactionnaires des temps modernes» qui vieillissent trop vite. (Il est vrai que je suis vieux, mais cela a quand même pris quelque 75 ans.)
Alors donc, grâce aux incivilités du magistrat, vieux ou pas vieux, nous savons maintenant que nous existons encore à ses yeux. C'est au moins ça de pris.
Bengt Lindfelt, Québec