L'église Saint-Jean-Baptiste

Église à conserver

Plusieurs églises, dans la ville de Québec, ont fermé et ont été détruites, ou recyclées à d'autres usages. Il serait grandement souhaitable qu'en ce qui a trait à l'église Saint-Jean-Baptiste, le lieu de culte puisse continuer d'exister et que des usages religieux. communautaires et civiques puissent y être développés en parallèle.
Il faudrait que, dans une entente à cinq (fabrique, diocèse, ministère de la Culture, Ville de Québec et Commission de la capitale nationale) les partenaires puissent à part égale assumer le déficit d'exploitation annuel. De plus, la Corporation du patrimoine religieux pourrait assurer la mise aux normes de l'église dans les meilleurs délais. Voici un beau chantier. Pour débuter le projet, la population de la région de Québec pourrait être sollicitée par une levée de fonds pour procurer à la fabrique concernée les deniers pour assurer le démarrage de cette transition. Enfin, il faut se rappeler que plus de 120 personnes par semaine reçoivent une aide alimentaire par la Société Saint-Vincent de Paul, logée au sous-sol de cette église. 
Pierre Morissette, président de la Société Saint-Vincent de Paul du Québec