Écoute, je veux savoir...

Vous voulez tuer la démocratie sans laisser de traces d'amalgames? Vous n'avez qu'à faire savoir au peuple que les journalistes sont sous «écoute électronique».
«La base de nos gouvernements étant l'opinion du peuple, le premier objectif devrait être de préserver ce droit; et s'il m'appartenait de décider si nous devrions avoir un gouvernement sans journaux ou des journaux sans gouvernement, je n'hésiterais pas un seul instant à choisir la dernière hypothèse.»
- Thomas Jefferson, 3e président des États-Unis, 16 janvier 1787. 
Robert W. Talbot, Québec