Économie bien ordonnée...

Nous devons tous consommer. Nous avons tous besoin de nourriture et d'autres biens de première nécessité. Est-ce que vous regardez d'où provient le produit que vous achetez? Est-ce que votre dollar sera exporté en Nouvelle-Zélande, en Nouvelle-Angleterre, en Californie? Le village global nous propose des denrées produites partout.
Plus fort que toute barrière tarifaire, plus efficace que le meilleur protectionnisme, il existe un moyen de préserver, chez nous, les emplois que nous avons en alimentation et en agriculture. Entre deux casseaux de fraises, choisissez-vous un produit du Québec ou des États-Unis? Vos tomates, patates, carottes et autres fruits et légumes ont-ils poussé près de chez vous ou ont-ils été importés par bateau ou par train? Ce n'est pas aux gouvernements d'agir. Votre dollar vous appartient. Il est donc équitable de contribuer à la prospérité de nos producteurs et industriels. Pensez-y lorsque vous lirez l'étiquette sur votre prochain bidon de lait préféré.
Alain Roy
Québec