Les trois enfants retrouvés morts dimanche soir à Drummondville, Lorélie, Anaïs et Loïc.

D'une tristesse

Le drame inexplicable de ces trois enfants de Drummondville nous touche tous. Pour la personne pour qui ça arrive, c'est l'épuisement dans l'épuisement. C'est l'action d'une profonde détresse psychologique dans un état déjà dépressif. Ces personnes malades, c'est bien de les soigner, mais ce n'est pas un état où l'on peut leur laisser des responsabilités.
Le drame inexplicable de ces trois enfants de Drummondville nous touche tous. Pour la personne pour qui ça arrive, c'est l'épuisement dans l'épuisement. C'est l'action d'une profonde détresse psychologique dans un état déjà dépressif. Ces personnes malades, c'est bien de les soigner, mais ce n'est pas un état où l'on peut leur laisser des responsabilités.
Benoit Moreault, Rimouski