Donnons une chance au CIO

Les Olympiques à Québec? Pourquoi pas? Peut-être suis-je naïve mais je crois toujours au rêve de Pierre de Coubertin. Je crois en la jeunesse. Je crois en l'activité physique. Je crois au rassemblement de peuples originaires des quatre coins du monde.
Non, je n'ignore pas leurs coûts gigantesques. Ni le dopage. Ni leurs effets parfois néfastes sur certains groupes humains. Mais ces Jeux réinventés par le célèbre baron français ont subi une sévère défiguration. Est-ce possible de renverser la vapeur? Laissons donc une chance à la réforme de Thomas Bach, président du CIO.
Régis de Québec, comme Denis de Montréal, sont des maires qui défendent leur ville bec et ongles. Ils sont de chair et de sang! Malgré leurs défauts, je les préfère de beaucoup à la majorité de nos élus. Les politiciens en cire ne se trouvent pas seulement dans les musées.
Martine Lacroix, Montréal