Distinguer les deux réalités

En réaction à l’éditorial «Parler pour parler» de Jean-François Cliche, paru le 21 décembre

Éditorial intéressant ce matin. Il faudrait cependant que le discours médiatique fasse une distinction claire entre les quartiers centraux et la banlieue. La ville est certes fusionnée en un territoire formel, mais la réalité vécue est différente. Il existe bel et bien deux villes, deux réalités ici au niveau socio-idéologique. 

Il serait plus juste de parler de la région «Capitale nationale» par exemple, et faire la distinction centre/banlieue au besoin. Le texte «Système structurant de transport : consensus clair... dans les quartiers centraux» de Jean-François Néron, paru le 20 décembre, est un bon exemple de cette distinction.

Luc Renaud, Québec