Discipliner les propriétaires de chiens

En réaction à l’article «La Sépaq veut mettre les chiens (et leurs maîtres) au pas» de Baptiste Ricard-Châtelain paru le 28 février.

Je partage votre initiative pour contrôler les comportements des propriétaires de chiens. 

J’ai contribué au développement du parc Valero-Les Écarts de Lévis et rapidement le nombre de marcheurs avec chien s’est accru au point d’être obligé de tenter de discipliner les propriétaires de chien. Nous avons installé des affiches les invitant à garder les chiens en laisse et à ramasser les crottes. En plus, des sacs sont placés à leur disposition.

Après plusieurs années, nous avons noté une bonne collaboration des randonneurs, mais nous observons encore des propriétaires qui détachent leur bête aussitôt hors de vue en entrant dans les sentiers. 

Et mieux, des propriétaires utilisent les sacs comme souhaité, mais certains lancent leur sac à bout de bras ou, encore mieux, accrochent leur sac bien rempli à une branche en bordure du sentier souvent à quelques pas d’une poubelle. 

Ce comportement est difficile à expliquer et je recherche toujours une explication à ce geste.

Jean-Claude Nadeau, Lévis