Difficile vision en santé

Les 46 millions$ abandonnés aux mains des médecins généralistes ont été qualifiés de «prime McCann» par l’ex-ministre Barrette. Même si c’est difficile, je suis obligé de lui donner raison quand il maugrée qu’il n’y aura pas de résultats.

Le président de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec le sait déjà et a pu négocier toute absence de résultats concrets.

La tentative de maquillage à la sauce de la capitation ne passe pas et on aurait dû négocier le report de cette entente qui date du temps des libéraux afin d’utiliser cette somme faramineuse à meilleur escient le moment venu afin d’amorcer un véritable virage dans la prestation des soins de première ligne par les omnipraticiens au lieu de compter le nombre de malades. À quand une vision d’ensemble du fonctionnement du réseau de la santé?

Richard Gagné, Sainte-Pétronille

***

L’iniquité de la Sépaq

Les Québécois ne sont pas tous égaux aux yeux la Sépaq. Tout indique qu’à compter de cette année, seuls les citoyens habitant le district de la Chute-Montmorency-Seigneurial de l’arrondissement Beauport pourront accéder gratuitement au Parc de la Chute-Montmorency. Tous les autres résidents de la province de Québec, propriétaires de cet équipement, devront payer presque le même tarif que les Américains, les Japonais, etc. Ben oui, ça va être juste un peu moins cher pour les Québécois proprios. Et si on tient du taux de change de certaines devises étrangères, il en coûtera en bout de piste moins cher à nos voisins du Sud que pour les Québécois. Elle est où la logique... et l’équité?

Réjean Thériault, Cap-Santé