Pauline Marois, chef du Parti québécois

Des promesses...

Lors d'une campagne électorale, on voit tous les partis politiques faire des promesses, mais une fois au pouvoir, les promesses sont rapidement oubliées. Lors de la dernière campagne, Mme Marois avait promis d'annuler la contribution santé. Elle avait aussi dénoncé durant toute la campagne les augmentions tarifaires d'électricité annoncées par le Parti libéral. La contribution santé est encore en vigueur, et l'augmentation des tarifs d'électricité sera de 4,3% le 1er avril 2014, à laquelle il faut ajouter l'indexation. Pour une fois, je pense qu'une promesse sera tenue: celle de Mme Marois, qui veut s'attaquer à la dette du Québec. Cette semaine, elle a promis de la réduire de 2 milliards $ par année. Qui paiera? Vous et moi. Cette promesse, j'y crois!
Lors d'une campagne électorale, on voit tous les partis politiques faire des promesses, mais une fois au pouvoir, les promesses sont rapidement oubliées. Lors de la dernière campagne, Mme Marois avait promis d'annuler la contribution santé. Elle avait aussi dénoncé durant toute la campagne les augmentions tarifaires d'électricité annoncées par le Parti libéral. La contribution santé est encore en vigueur, et l'augmentation des tarifs d'électricité sera de 4,3% le 1er avril 2014, à laquelle il faut ajouter l'indexation. Pour une fois, je pense qu'une promesse sera tenue: celle de Mme Marois, qui veut s'attaquer à la dette du Québec. Cette semaine, elle a promis de la réduire de 2 milliards $ par année. Qui paiera? Vous et moi. Cette promesse, j'y crois!
Guy Michaud, Québec