«Le déménagement, c'est une aberration», a dit le chef Daniel Vézina, à propos du marché du Vieux-Port.

Des funérailles publiques pour le Marché du Vieux-Port

Après avoir annoncé sa mort au mois d'avril, le maire de Québec Régis Labeaume a annoncé les funérailles du Marché du Vieux-Port. Un appel d'offres a été lancé afin de trouver un concept original pour établir nouveau marché public au Pavillon du commerce, voisin de l'amphithéâtre. Dans ses idées de grandeur, il y voit même le plus grand marché du genre au Canada.
Le maire avait été séduit par le rapport Gélinas qui proposait de rajeunir le site d'ExpoCité et d'y instaurer un marché public. Sans attendre d'analyser ce rapport et voir les conséquences, le maire n'entrevoyait aucun avenir pour le Marché du Vieux-Port dans son emplacement actuel.
Pourquoi déplacer le marché d'un quartier le plus achalandé vers un secteur désertique? Établi dans le Vieux-Port depuis près de 30 ans le marché public de Québec cohabite très bien avec la vocation touristique du secteur. Les journées de visite dans le Vieux-Port se terminent presque toujours par des achats au marché.
De la même façon, la ville a détruit l'achalandage de la rue Maguire. Elle fera de même avec le plus gros marché public au Canada.
Jocelyn Boily
Québec