Des excuses pour Mme Ricard

L’appel à l’aide d’Émilie Ricard et celui de ses collègues de la profession doivent être entendus et des mesures concrètes doivent être prises si notre société ne veut pas s’enliser dans un système de santé insensible dans lequel règne une «déshumanisation» des soins.

Ces gens ont la vie des patients entre leurs mains, une seule erreur peut être fatale. J’ai moi-même quitté ce métier il y a 17 ans pour les mêmes raisons. Visiblement, rien n’a changé! 

Ces personnes dévouées tiennent le Réseau à bout de bras. Comme société, nous devons leur offrir mieux que l’épuisement. 

Le Réseau vous doit des excuses à vous ainsi qu’à tous vos collègues et, surtout, il doit intervenir pour que cela s’améliore!

Brigitte Verret, ex-infirmière, L’Ancienne-Lorette