Des évêques canadiens qui ne pratiquent plus!

Plusieurs évêques catholiques de l'Ouest canadien refuseront de célébrer les funérailles religieuses de défunts qui auront requis l'aide médicale à mourir (au bout de leurs souffrances), sous prétexte d'être cohérents avec leurs principes religieux.
Qui sont-ils, ces évêques, pour juger et en vertu de quelle règle morale peuvent-ils bafouer le plus grand commandement de Dieu prêché depuis Moïse, celui de Charité?
En sacrifiant l'Amour de Dieu et du prochain pour des valeurs sans doute archaïques, ils renoncent à pratiquer la plus grande des vertus qui est la raison d'être de leur Église.
André Louis La Ferrière, Saint-Elzéar