Déposer les «arms»

(En réaction au texte L'AQCPE dépose les armes de Simon Boivin, publié le 23 février) J'ai souri ce matin quand j'ai vu la manchette avec photo dans le journal concernant la décision des CPE d'accepter l'offre du gouvernement.
Difficile à trouver un meilleur exemple d'un jeu de mots bilingue - L'AQCPE dépose les armes, avec les petits qui déposent «their arms» sur la table, sauf celui à gauche qui reste inconvaincu, les bras croisés, défiant! Ça résume tout! Et le jeu de mots bilingue était brillant, même si on l'a pas fait exprès. Mais si oui, bravo!
Glenn Wanamaker, Québec