Démolissons et reconstruisons le pont de Québec

Nous avons au Québec les meilleurs ingénieurs et ingénieures au monde. Le pont de Québec serait à la fin de sa vie utile. Un troisième lien serait nécessaire. Le gouvernement fédéral paie le pont Champlain à Montréal.
Si nous démolissions le pont de Québec pour le reconstruire selon le même modèle, mais avec six voies, soit quatre pour les voitures, une pour les trains et une pour le SRB? Bien sûr, il faudrait y intégrer un trottoir digne de ce nom et une piste cyclable.
Pour le construire, on pourrait peut-être prémonter des sections à stocker sur le bord du fleuve pour ensuite le monter rapidement (on fait bien des maisons usinées). Serions-nous prêts à vivre deux ans avec un seul pont et des mesures temporaires, comme plus de traversiers et des voies réservées aux autobus sur Pierre-Laporte?
Avec cette solution, tout le monde y gagne. Notre joyau est restauré à neuf, pas besoin de peinture coûteuse, nous offrons des défis au génie québécois et améliorons la fluidité de la circulation pour de nombreuses années. Ça vaut bien quelques sacrifices, non?
Pierre Martel, Québec