Dans un décor beaucoup plus coloré qu'il y a une semaine, les chefs, assis, formaient un cercle avec l'animateur, de façon à pouvoir s'affronter en duels et en débats à quatre.

Débat des chefs

M. Couillard et Mme David sont deux chefs de parti au langage respectueux, contrairement à M. Legault et à Mme Marois qui ne cherchaient qu'à faire des insinuations et accusaient M. Couillard de tous les maux du parti libéral alors que ce dernier n'y siégeait plus depuis quelques années. M. Couillard, en gentleman qu'il est, n'a pas voulu en remettre, cependant il aurait dû être un peu plus agressif tout en restant respectueux.
Quant au référendum pour défaire notre pays et toutes les conséquences qui en suivront, Mme Marois a affirmé qu'il n'y en aurait pas en ajoutant: «pas maintenant». Soyez assurés que les purs et durs du PQ seront là pour faire des pressions pour en provoquer un.
Imaginez un jour qu'en chambre, les politiciens se comportent comme M. Couillard et Mme David au lieu du spectacle de mauvais goût auquel on assiste, peut-être qu'enfin ils s'occuperaient des vrais affaires.
Monique Métivier, Québec