De quoi se rendent compte les manifestants? C'est que s'ils donnent leur itinéraire, ils seront piégés et arrêtés selon les règles du contrôle des foules pratiquées par les policiers, explique l'auteur.

De mauvaise foi

Y a-t-il quelque chose de plus simple pour nos manifestants de présenter leur itinéraire avant de manifester ? En démocratie, si on veut la conserver, il y a des règles à suivre.
Il n'est pas obligatoire de posséder un baccalauréat pour le comprendre. Alors pourquoi refusent-ils de respecter cette exigence de dévoiler quels chemins ils désirent emprunter? Je ne crois pas que ce soit par simple bravade, je les crois plus intelligents que cela. Je crois plutôt qu'en présentant leur plan et en se conduisant de façon civilisée, les policiers n'auraient pas à intervenir, et c'est cela qu'ils ne veulent pas. Ils veulent que leurs manifestations soient illégales, sachant très bien que les policiers devront tôt ou tard leur rappeler qu'ils sont dans l'illégalité, leur demander de se disperser et ceux qui ne le feront pas seront susceptibles d'être arrêtés. Ils vont résister quelque peu car ce sont ces images qu'ils veulent voir publiées, afin de prétendre que les policiers abusent de leurs forces.
Faire perdre la face aux policiers, c'est leur but. Et, malheureusement, il peut se produire, une fois les policiers fatigués de se faire narguer, qu'une maladresse, une erreur puisse se produire. Amis étudiants, vous avez le droit de manifester, faites-le, mais jouez donc franc-jeu.
Benoit Thibault
Québec