De la neutralité ou de l’hypocrisie?

Le maintien du grand crucifix à l’Assemblée nationale est en parfaite contradiction avec l’affirmation de la neutralité religieuse de l’État. Ou les membres de la CAQ sont des hypocrites, des inconséquents... ou des manipulateurs qui affectent de croire que ce maintien est une simple reconnaissance historique du symbole religieux.

En ce cas, s’il est vrai que la religion a joué un rôle important dans la survie de notre peuple, il faut reconnaitre honnêtement que ce rôle est devenu minimaliste. Autrement, la fermeture cumulative des églises, la réduction drastique des assistances à la messe dominicale, l’augmentation des cérémonie laïques lors de mariages ou de décès nous auraient menés à une catastrophe! 

Soyez conséquents avec vos prises de positions. Sinon ajoutez, à côté de la grande croix chrétienne, un grand croissant vert, un grand candélabre à sept branches, etc. Au moins, le Québec sera-t-il reconnu comme neutre vis-à-vis toute religion particulière.

Martin Lebel, Québec