De la cohérence, M. Couillard

Symbole de l’appui du gouvernement du Québec, le premier ministre du Québec a marché le 3 décembre dernier en appui aux travailleuses et aux travailleurs de Chantier Davie. Des élus de tous les paliers de gouvernement et de toutes les couleurs politiques ont appuyé le dernier grand chantier maritime du Québec dans sa bataille pour obtenir sa juste part des contrats fédéraux.

Or, nous apprenions récemment que le gouvernement du Québec était impliqué pour plusieurs millions de dollars dans un projet pour remplacer le CTMA Vacancier, aux Îles-de-la-Madeleine, et qu’un appel d’offres international serait lancé ne comportant comme exigence que 30 % de contenu local.

Le gouvernement doit être cohérent. Nous avons d’un côté, un besoin de construction navale et de l’autre, un chantier qui a besoin de contrats. Le gouvernement devrait faire d’une pierre deux coups et augmenter significativement la part de contenu local, notamment quand des fonds publics sont impliqués.

Il serait intéressant de savoir, à la veille du déclenchement des élections, ce que les différents partis représentés à l’Assemblée nationale pensent de la situation. Oseront-ils prendre des engagements précis et être cohérents avec leur appui passé aux travailleuses et aux travailleurs de la Davie?

Ann Gingras, Présidente
Conseil central de Québec–Chaudière-Appalaches (CSN)

***

QU'EST-CE QUE l'OUEST?

On a tous entendu mercredi le maire Labeaume dire que 75 % des gens de la rive sud vont vers l’Ouest. À part le fait qu’ils ne peuvent aller vers l’est sans auto amphibie pour traverser le fleuve, il oublie toujours de rappeler que l’ouest des études d’achalandage est défini comme l’ouest du boulevard Laurentien.

C’est ratisser assez large : c’est plutôt le centre que l’ouest. Comme le boulevard Laurentien mène lui-même à l’édifice G, on en vient à penser qu’il est lui aussi situé à l’ouest dans ce mauvais scénario de film. Le problème avec une telle définition c’est que l’on peut faire dire à peu près n’importe quoi aux études d’achalandage. Plusieurs pensent plutôt avec raison que l’ouest, c’est plutôt Sainte-Foy, Cap-Rouge et Saint-Augustin. Le problème c’est que les études d’achalandage intègrent pas mal l’est pour prouver que l’ouest est le centre du monde labeaumien. Et cela mène à toutes les démagogies, même pour dire que tout le développement se fait et se fera là. Là, c’est où? Par ailleurs, les gens du centre de Lévis viennent de l’est, même avec cette définition. Ils traversent forcément le fleuve par l’ouest actuellement, par obligation, pas par choix.

Alain LaBonté
Québec