-

Créer un boni

Le salaire minimum à 15 $ l'heure est irréaliste. Cela entraînerait une «hyper-robotisation» de certains services, une explosion de la croissance du chômage, un accroissement du décrochage scolaire.
Le gouvernement du Québec devrait accrocher un boni au salaire minimum, indépendant de la paie des employeurs. Cette politique encouragerait les travailleurs au bas de l'échelle et leur assurerait un petit pécule qui rendrait leur qualité de vie plus décente. Ces quelques dizaines de dollars par semaine par bas salarié pour plus de justice sociale ne seraient pas faciles à trouver. Comment financer le tout? Voilà le défi, voilà la question.
Gaétan Duval, Québec