Crédibilité dites-vous?

Carlos Leitão était un homme reconnu comme économiste de haut niveau, crédible et renommé, alors qu’il occupait le poste d’économiste en chef d’une banque canadienne. Comment une sommité en économie a-t-elle pu accepter, en riant à gorge déployée, le rôle principal dans le film de Philippe Couillard, intitulé : «Un budget non électoraliste».

Un budget qui distribue des cadeaux à pratiquement tout le monde au Québec, et truffé entre autres de non-sens, de mensonges et de démagogie. Un exemple! On nous présente ce budget comme étant équilibré, alors que les revenus prévus sont de 109,6 G$, et les dépenses sont de l’ordre de 111,1 G$. Pour combler le manque à gagner, le gouvernement va puiser 1,5 G$ dans la réserve de stabilisation, instaurée pour aider lors de périodes économiques difficiles, ce qui n’est pas le cas en 2018. Une belle démonstration de mauvaise gestion. Tout ça pour tenter de permettre à son gouvernement de conserver le pouvoir.

Je ne comprends pas pourquoi M. Leitão met sa crédibilité en jeu, en participant à une telle comédie. Ce sont des faits et gestes du genre, qui érodent la confiance et la crédibilité de la population, envers ses politiciennes et ses politiciens. Qu’ils ne cherchent pas ailleurs pour en connaître les causes. Ils n’ont qu’eux à blâmer.

Claude Dutil, Saint-Georges