Il n'est pas surprenant que pendant que Philippe Couillard comparait l'absence de Sam Hamad à un simple congé de maladie, ce dernier soit parti en cachette pour des vacances dans le Sud, estime l'auteur.

Courage et noblesse ?

Comment Philippe Couillard peut-il qualifier de noble et courageuse la décision de Sam Hamad de se retirer temporairement du Conseil des ministres durant l'enquête du commissaire à l'éthique ?
En plus de la confiance réitérée de son premier ministre, M. Hamad conserve son statut et son salaire de ministre, sa voiture de fonction et son garde-du-corps. Pas surprenant que pendant ce que le bon docteur Couillard a comparé à un simple congé de maladie, l'ancien vice-président de Roche et ex-collègue de Marc-Yvan Côté ait eu besoin de partir en cachette pour des vacances dans le Sud !
Claude Beauchamp, Québec