Coupes à Radio-Canada

Quand le gouvernement du Canada a décidé en 2014 de réduire le budget alloué à Radio-Canada de plusieurs dizaines de millions de dollars, la plupart des employés sont montés aux barricades pour dénoncer ces coupes.
Il y a même eu plusieurs animateurs vedettes de la boîte, les Pierre Craig, Alain Gravel, Charles Tyssère, Patrice Roy, et j'en oublie, qui sont allés à l'émission Tout le monde en parle, pour y crier haut et fort leur désaccord et le non-sens de cette diminution de budget.
Plusieurs ont souri en les entendant quand on sait que parmi ces têtes d'affiche, il n'y en a pas un avec un salaire de moins de 100 000 $.
Ces réductions de budget étaient-elles appropriées? On peut sans doute y souscrire quand on regarde certaines dépenses exagérées autorisées par certains preneurs de décision. La dernière en lice de ces dépenses: envoyer la chef de pupitre du Téléjournal, Céline Galipeau à Haïti pour y souligner le 5e anniversaire du tremblement de terre.
Jusque là, ça peut aller. Le pire c'était de la voir interviewer la correspondante Emmanuelle Latraverse qui était sur place depuis plusieurs jours. Mais le plus ridicule a été de la voir demander à Raymond St-Pierre qui était à Montréal, de compléter, par son reportage, la nouvelle sur Haïti. Pourquoi être sur place quand les reporters y sont déjà? Situation loufoque. Tirez vos propres conclusions.
Charles Paquet, Cap-Santé