Coronavirus: exagération et insouciance chez Tim Horton

Comme tous les samedis depuis plusieurs années, je vais prendre mon café au Tim Horton situé près de l’autoroute de la capitale en apportant ma tasse réutilisable.

J’utilise la tasse réutilisable pour deux raisons : d’abord pour faire ma petite part pour sauver la planète et d’autre part parce qu’elle conserve le café chaud plus longtemps. Comme à l’habitude, j’y vais samedi et le commis refuse de remplir ma tasse réutilisable à la suite d’un mémo à cet effet de la maison-mère. J’ai pris le café dans le verre en carton que l’on m’a remis et je l’ai transvidé dans ma tasse réutilisable. J’ai payé avec un 5 $ et le commis, sans protection, m’a remis le change. Je tiens à mentionner que le client précédent provenant probablement des USA, car il parlait anglais, avait payé avec de l’argent américain. L’employé qui ne voulait pas verser le café dans ma tasse manipulait l’argent et les verres sans porter de gant. C’est la même personne qui sert la nourriture aux clients.

Jocelyn Boily, Québec