Comprends pas...

J'ai décidé de regarder un peu de patinage artistique dimanche. D'abord sur le réseau CBC, puis sur NBC et finalement sur Ici Radio-Canada. Il me semble que si un sport mérite le moins de commentaires, d'explications et d'exclamations possible durant l'exécution, c'est bien le patinage artistique, où la musique et la beauté du visuel sont les éléments clés de l'appréciation. J'ai fait deux minutes en français pour finalement bloquer le son sur ma télé et apprécier la fin de la performance du couple merveilleux, puis je me suis empressée de retourner aux réseaux anglais, qui semblent avoir compris le respect des artistes et du téléspectateur. Peut-on m'expliquer M. Alain Goldberg? Comprends pas...
J'ai décidé de regarder un peu de patinage artistique dimanche. D'abord sur le réseau CBC, puis sur NBC et finalement sur Ici Radio-Canada. Il me semble que si un sport mérite le moins de commentaires, d'explications et d'exclamations possible durant l'exécution, c'est bien le patinage artistique, où la musique et la beauté du visuel sont les éléments clés de l'appréciation. J'ai fait deux minutes en français pour finalement bloquer le son sur ma télé et apprécier la fin de la performance du couple merveilleux, puis je me suis empressée de retourner aux réseaux anglais, qui semblent avoir compris le respect des artistes et du téléspectateur. Peut-on m'expliquer M. Alain Goldberg? Comprends pas...
Suzanne Gary, Québec